La position au piano

Par Félix Leblond, professeur de piano et de guitare

Au cours de cet article, nous passerons par les notions fondamentales d’une posture au piano qui est à la fois optimale en matière de jeu instrumental ainsi que visant un jeu naturel dépourvu de toutes tensions inutiles. 

Mais pourquoi adopter ces recommandations ? 

Plus nous développons des habitudes posturales saines et qui sont en continuité avec notre corps et nos capacités physiologiques, plus nous éviterons des douleurs et autres problèmes physiques qui pourraient bien un jour ou l’autre compromettre nos ambitions instrumentales. De plus, une bonne position du corps, des bras, des mains et des doigts permettra une meilleure maîtrise de notre jeu au piano. 

Voici quelques points qui sauront assurément vous guider dans la poursuite de vos apprentissages « pianistiques » ! 

La position sur le banc 

Il est préférable de s’asseoir vers le bout du banc plutôt que vers l’arrière. Cela nous permettra de se positionner sur l’ischion (le petit os sous le bassin sur lequel on s’assoit) et d’être en équilibre. 

Pour ce qui est de la distance à laquelle nous installons le banc par rapport au piano, une règle générale préconise que nos genoux doivent être à environ 3 cm (1 pouce) à l’intérieur de l’instrument. 


Source de l’image : https://www.flowkey.com/en/piano-guide/proper-technique  

Pour ajuster la hauteur du banc convenablement, nous devons nous assurer que nos avant-bras soient pratiquement parallèles au sol, tout en ayant les coudes légèrement plus hauts que le clavier pour être en mesure de transférer du poids sur l’instrument. 


Source de l’image : https://sessionville.com/articles/a-basic-guide-to-proper-piano-technique 

À noter : il est recommandé auprès des enfants qui ne touchent pas encore par terre de déposer les pieds sur un petit banc afin de stabiliser son corps. Cela évitera que ses jambes balancent dans le vide une fois assis sur le siège. 

La position de la main et des doigts 

Il est essentiel de prendre conscience que notre main est dans la bonne position lorsqu’elle est complètement détenduec’est-à-dire vide de tension au niveau de la paume, du poignet et des doigts. 

De plus, étant donné que le cinquième doigt est plus court que les autres, il est normal et souhaitable que la main s’incline légèrement vers celui-ci. Tout cela prend place en ayant une position de doigt naturelle, soit courbée ou voûtée comme sur l’image ci-dessous. 


Source de l’image : 
https://sessionville.com/articles/a-basic-guide-to-proper-piano-technique 

La position des bras 

Les coudes n’ont pas besoin d’être écartés du corpspuisque l’action d’écarter les bras est très peu naturelle et crée des tensions inutiles. Nous pouvons d’ailleurs prendre conscience de notre position naturelle lorsque nous sommes debout et que nous laissons nos bras au long de notre corps sans effort. 

Il est primordial que le siège soit à la bonne hauteur pour permettre aux bras d’être dans la bonne position, c’est-à-dire légèrement plus haut que le clavier, mais toujours en s’assurant que le coude soit libre de tensions. 


Source de l’image : http://pianoacoeur.com/tag/soulever-les-epaules/ 

De façon générale, il est primordial d’adopter une posture qui favorise la détente de vos muscles lorsqu’ils ne sont pas en action. Eévitant toute tension qui pourrait survenir lorsque vous êtes crispés, vous pourriez éviter des problèmes récurrents d’inconfort au niveau de la nuque et des épaules. 

J’espère que ces recommandations ont su vous éclairer et je vous souhaite d’excellents moments au piano ! 

2020-10-13T19:53:47+00:00 13 octobre 2020|Non-classé|