Les coups et rudiments de base à la batterie

Par Pier-André Côté, professeur de batterie et de multimédia

 

Batteurs, à vos baguettes! Je vous partage cet article et cette vidéo (plus bas) aujourd’hui pour deux raisons qui me sont chères. Premièrement, car je veux vous apprendre et vous aider à améliorer vos rudiments de batterie. Deuxièmement, et je dirais le plus important, c’est que je veux que vous y voyiez l’utilité de les connaître et de bien les maîtriser pour qu’ils vous servent lors de votre jeu! Les rudiments de base tels que les coups simples, les coups doubles, les paradiddles et les flams vont rapidement devenir vos plus fidèles outils pour vous exprimer sur votre batterie

Les rudiments, c’est quoi?

Comme dans la langue parlée et écrite, nous avons des lettres qui forment des mots, qui eux forment des phrases et ainsi de suite. Dans le langage de la batterie, nous avons des coups qui forment des ensembles de coups, qui eux forment des “beats” ou des passes et ainsi de suite. Les rudiments sont une manière de pratiquer les lettres et les mots de la batterie.

Les 3 sortes de coups de base

Agissant comme les lettres de l’alphabet, il existe plusieurs sortes de coups qui ont chacun une technique associée à eux. Les 3 plus basiques sont le coup simple, le coup double et le flam. Ces 3 coups peuvent être pratiqués directement en isolation et donc, sont aussi 3 rudiments de base. Les autres rudiments (comme le paradiddle) sont une combinaison précise de 2 sortes de coups ou plus.

Le Coup Simple: C’est le coup “normal” qu’un débutant donnera sans y réfléchir pour la première fois; la baguette frappe une fois la surface et retourne à la position de départ. Quoique facile à accomplir, il est toujours possible d’améliorer son coup simple pour le faire avec plus de contrôle, d’efficacité (ce qui permettra d’aller plus vite sans forcer) et de précision.

Le Coup Double: Relativement plus technique, le coup double consiste à faire d’une pierre deux coups, ou plus littéralement, de frapper 2 fois avec un seul mouvement. Le poignet travaille avec les doigts pour obliger la baguette à rebondir une seconde fois sur la surface avant de remonter à la position de départ. Ce coup permet d’aller beaucoup plus rapidement que les coups simples avec une fraction de l’effort.

Le Flam: Facile à comprendre, mais difficile à faire rapidement en succession, le flam est un coup qui se fait avec les deux baguettes en même temps (ou presque). En effet, un léger décalage entre les deux frappes apporte le son qui donne son nom à ce coup: ‘’Flam!’’. Le coup de la première baguette est plus doux que celui de la seconde et lui sert d’embellissement.

Comment pratiquer ces coups?

Par les rudiments bien sûr! Une bonne manière de faire serait d’introduire un 5 à 10 minutes de purs rudiments au début de vos pratiques. 2 à 3 minutes par rudiments vous serviront d’ailleurs aussi d’échauffement. En voici cinq qu’il vous sera possible de jouer avec l’aide des 3 coups:

  • Le Roulement de Coup Simple (Single-Stroke-Roll): Il consiste à seulement alterner des coups simples entre la main droite et la main gauche. Il est important de commencer tranquillement en analysant la beauté et la consistance de la frappe. Peu importe la vitesse, les coups doivent être égaux en force et en distance dans le temps. Pour ceux qui connaissent leurs rythmes, tous les coups peuvent être des croches à un tempo donné (80bpm est un bon tempo de départ). Le “pattern” des mains sera: droite – gauche – droite – gauche – droite – gauche, etc.

 

  • Le Roulement de Coup Double (Double-Stroke-Roll): Similaire en construction, pour celui-ci on alterne des coups doubles entre les mains. Puisqu’on donne deux coups de chaque main, le pattern devient donc: droite – droite – gauche – gauche – droite – droite – gauche – gauche, etc. Même principe que le roulement de coup simple: on recherche l’égalité.

 

  • Les Flams Alternés: Un flam de la main droite, un flam de la main gauche (étant donné que les deux mains frappent lors d’un flam, on parle de la main qui donne le coup fort). Le vidéo clarifiera ce concept mieux que l’écrit seul.

 

  • Les Paradiddles: Le premier rudiment qui combine deux coups: le coup simple et le coup double. Le pattern de main va comme cela: DROITE – gauche – droite – droite GAUCHE – droite – gauche – gauche. Pourquoi certains coups en majuscules? Car chaque premier coup d’un groupe de quatre sera ACCENTUÉ, c’est-à-dire joué plus fort que les autres. Encore une fois le vidéo vous montrera mieux cette idée.

 

  • Les Ruffs: En bonus, je vous enseigne aussi un dernier rudiment simple: le “ruff à trois coups”. Les ruffs sont des roulements de coups simples, courts et rythmés comportant un accent, et leur version la plus simple qu’est le “ruff à trois coups” va comme ci: DROITE – gauche – droite – GAUCHE – droite – gauche. Plutôt que de vous écrire le rythme ici, référez-vous au vidéo pour un exemple ainsi que le rythme écrit sur une portée musicale.

 

Voilà! La pratique des rudiments est comme le supplément de vitamine C de votre parcours à la batterie. Un quart d’heure par jour éloigne la maladresse pour toujours! Prenez le temps de bien les maîtriser avant de tenter d’augmenter la vitesse. Pratiquer ses rudiments en écoutant ses chansons préférées est une excellente façon de faire!

Si je peux vous assister dans une meilleure compréhension des rudiments ou de la technique des mains, n’hésitez pas à me contacter au pacote@accrochenotes.ca, c’est avec plaisir que je vous aiderai!

2020-11-19T20:48:06+00:00 4 novembre 2020|Chronique musicale, Cours en ligne|